Uxmal, les restorateurs

Uxmal, bas-relief

Uxmal, au pied de la pyramide

Agua Azul

Bonampak, fresque

Celestun, lanchas

Celestun, termites dans la mangrove

au bout de la piste...

coucher de soleil

Mayapán, observatoire Caracol

Uxmal pyramide du Devin

Mérida le 29 février 2016

Bien le bonjour, je profite du jour sup' accordé par cette année bissextile pour vous envoyer ces quelques notes et photos prises entre Palenque et Uxmal, en terre Maya...

La route de San Cristobal était ouverte, pas de coupeurs de route mis à part quelques gamins qui tendent une ficelle en travers dans l'espoir de vous vendre une mangue ou une papaye, au début, on joue le jeu, au bout d'un certain nombre d'arrêts, on fonce, et la ficelle se baisse automatiquement... ils ont trop peur qu'elle reste accrochée au chassis... bref, que des virages, que des topes et encore plus de nids de poule qu'ailleurs, c'est donc avec soulagement que nous nous posons à Agua Azul site enchanteur (dixit Hulot) pour ces eaux turquoises... le père Nicolas devrait y revenir... pour approcher le rio il faut se farcir une foultitude de vendeurs, restos, barrières et grillages, mis à part ça, les eaux sont effectivement turquoises!

Nous avons trouvé là notre chien affamé quotidien, une fois les os de poulet avalés, il nous a gardé toute la nuit, roulé en boule au pied de l'échelle, pauvre bête!

Un peu plus loin, moins connues, les cascades de Misol-Ha, gros débit et douche assurée sur le chemin qui passe dessous, superbes!

Le lendemain, visite de Palenque et de ses ruines splendides, notre site favori. Cette ville bâtie le long du rio San Juan possède de beaux temples et les tombes de la reine rouge et du roi Pakal (ne se visite plus depuis 2001, dommage car les escaliers souterrains qui mènent à son sarcophage étaient assez "spéléo").Bivouac au camping Mayabell, avec piscine!

De Palenque à Bonampak, maintenant 100km de bonne route (avant 30min d'avion), le temple est minuscule mais les trois chambres ornées de fresques peintes sont toujours aussi belles: c'est l'histoire d'une bataille gagnée par un obscur roi et la dernière fresque raconte ce qu'il advenait des prisonniers.... beurk, les dieux avaient soif! Ce soir, à la tombée de la nuit, une étrange mélopée nous parvient de la forêt voisine, une cérémonie maya, une chorale , c'est assez lugubre mais nous dormons tranquilles...

Retour sur Palenque, re piscine à Mayabell et comme en 73, je reperds mon guide du Routard, plus une casquette pour faire bon poids! Qu'importe, notre linge est propre et le frigo plein, petit bonus, la chanteuse qui anime la soirée vient de Tullins dans l'Isère, Claire a abandonné ses études d'archéo et vit de ses concerts, l'été au Canada, l'hiver au Mexique, en tout cas, elle a une voix superbe! Et, au petit matin, nouvelle chorale dans les arbres, mais cette fois-ci avec cris et aboiements...de choeur point, mais deux familles de singes hurleurs qui défendent leurs territoires,on se sent idiot parfois!

Nous suivons maintenant la route Puuc (nom donné à un style particulier de décoration des palais mayas), les sites s'enchaînent comme les perles, tous ont un petit quelque chose d'intéressant, mais je ne veux pas vous saoûler! Donc: Edzna, Sayil, Labna, Kabah , grottes de Loctun....

Arrivés à Santa Elena, nous resterons deux nuits à l'hôtel Chac Mool où nous pouvons brancher notre frigo, vu le prix des chambres (avec clim, 17 euros, pas question de dormir dehors!). La visite d'Uxmal nous prend plus de trois heures tant il y a de temples, palais et pyramides à admirer (sans parler d'une bonne chasse aux iguanes près du cénote (puits sacré).

Quittant Santa Eléna, nous filons vers le golfe du Mexique pour passer quelques jours au bord de l'eau au milieu des flamands roses, et, malheureusement de saletés de mouches noires, cousines des vampires locaux: belle scéance de gratte-moi le dos et les chevilles! Les flamands sont au bas mot 40 000, d'une belle couleur saumon mais la barcasse (lancha) qui nous promène sur la lagune est un vrai tape-cul... Pas de crocos dans la mangrove, dommage...

Avant d'arriver à Mérida, nous visitons Mayapan (copie, en plus petit de Chichen Itza) et dégustons un plat local: les mondongos, tripes de boeuf, bien grasses et au combien salissantes: je pense que mon beau pantalon en coton en gardera longtemps la trace!

Le musée du monde Maya est splendide , plein de fims en 3D sur les dieux, la comète du Yucatan (celle qui anéantit les dinosaures à la fin du crétacé), de belles vitrines inter actives et on a passé un long moment à compter comme les Mayas (en base 20)...

Après quelques bivouacs "gratouillants", nous nous régalons à l'hôlel Dubrovnik sur la route de Progresso (5 étoiles mexicaines avec un rabais de 82%, soit moins de 40 euros la nuit, petit déjeuner continental compris).

Demain, nous arriverons à Chichen Itza .... si Tlaloc le veut bien!

arche de Kabah

Labna, dieu Tlaloc

Misol-Ha, cascade

Palenque

Palenque