Chaco canyon

Chaco pétroglyphes

Chaco Kiwas

Chaco grande maison

très beau cerf à Chaco

Tombstone, duel à OK Corral

Apprieu 38 France le 14 novembre 2015.
Bonjour, je vous retrouve assis à la maison, encore un peu secoué par le décalage horaire, mais surtout par les évènements parisiens de la veille . ..
Nous nous sommes quittés sur la route 66 après Gallup où nous avions été rejoints par la tempête Patricia qui venait de frapper la Basse Californie mais qui ne fut pour nous qu'une succession de violents orages. Certaines de nos photos montrent parfois des ciels bien tourmentés, fort heureusement , routes et pistes restèrent roulables même s'il fallut montrer quelque prudence en traversant les "wash", zones inondables lors de crues éclairs.
Notre but était dans un premier temps de compléter nos connaissances sur les civilisations indiennes qui avaient fleuri au New-Mexico entre 900 avant JC et 1400 après... Donc cap sur Chaco, un canyon perdu au bout de pistes détrempées et qui est la cité la mieux conservée aux USA de cette période. Murs bâtis en pierres sèches, maisons de plusieurs étages, grandes places où devaient se dérouler la vie publique, kiwas cérémoniels , ces pueblos devaient ressembler à celui de Taos.
Quelques belles promenades nous firent découvrir bon nombre de gravures dont certaines à plus de 15 m de hauteur ...allez savoir pourquoi et surtout comment elles avaient été sculptées là?
Quittant Chaco NP, nous irons à Taos via quelques pistes en territoire indien et quelques beaux bivouacs près de lacs bien agréables car Patricia partie, la canicule était revenue ! Sur la route, nous nous sommes arrêtés dans un petit restaurant tenu par une "chamoniarde", enfin, une monitrice de ski américaine qui gardait un excellent souvenir de nos Alpes. Ensuite nous avons croisé les gorges du rio Grande, impressionnantes!
Que dire de Taos? Beau pueblo, bien mis en valeur par les Navajos mais qui est devenu avec les années un piège à touristes ... pour un peu j'aurais préféré y être reçu comme en 1972 ... en étranger (portes et fenêtres fermées) mais avec le sentiment de découvrir un lieu unique et sacré.
Par contre si vous aimez les sciences et l’histoire, allez faire un tour au musée de Los Alamos, vous y retrouverez les deux bombes larguées sur le Japon en 1945 et pas mal de renseignements sur le traité Salt dont cette anecdote narrée par le guide : en 1990, lors des discussions russo-américaines sur le désarmement nucléaire, il fut convenu d’inventorier toutes les têtesnucléaires…. Stupeur aux USA, ; il en manquait une … finalement la charmante bombe fut retrouvée à l’entrée du musée de Los Alamos, encore chargée de son uranium… je pense avoir la diapo de cette bombe car en 1972, c’était bien une bombe H qui trônait devant le labo … Bivouacs et ballades à Bandelier NP, encore des abris sous roches et pas mal de pétroglyphes, certes, mais surtout une descente superbe dans la falaise du canyon… Sur la route, petite halte au Lourdes local, ND de Chimayo, l'imposition de la terre bénite n'a semble-t-il aucun effet sur les douleurs articulaires, mais peut-être qu'on n'y croit pas assez?
Il fallait maintenant penser à revenir sur Phoenix pour trouver un storage à notre voiture, comme nous avions entendu parler de Tombstone par les HopHopHops , nous avons décidé d'aller faire un tour à OK Corral ... là aussi, c'est le royaume du Far-West à la sauce DisneyLand, mais , bon, le spectacle de combats de rue vaut le détour si l'on aime les westerns! Au passage , nous avons découvert une station de télescopes géants les Very Large Array, qui auscultent notre univers, visite fort intéressante, "un peu de science éloigne de Dieu, plus de science y ramène" ...
Autour de Tucson (prononcer Tusson) poussent de splendides cactus Saguaros, deux parcs leur sont consacrés et la piste qui traverse les Saguaros Mountain valait le détour ... il nous fallut plus de 20 minutes de karscher pour venir à bout de la boue collée dessous et dessus . Pourtant ces beaux cactus se retrouvent dans tous les films tournés dans les vieux studios de Old Tucson (que je n'ai pas reconnus et pour cause, entre 1972 et 2015, trois incendies les ont ravagés ... Ici aussi, folklore western spaghetti garanti...)
Arrivés à Phoenix, nous avons retrouvé Claudine qui cherche elle aussi un coin où laisser son camping-car durant son séjour en Suisse, la recherche fut rapide, il restait deux places dans le premier storage visité ! Puisqu'il nous restait un peu de temps avant le départ, nous avons fait changer les pneus arrières de la cellule (des BF Goodrich K02, ici peu importe que ce soient les mêmes à l'avant et à l'arrière ... les précédents venaient de faire un tour de Terre ou presque et commençaient à manquer de gomme). Nous en profitons pour visiter le joli musée consacré aux arts amérindiens, une collection de poupées Kachinas vaut le détour !
Entre temps, une dernière petite piste bien sympa, l'Apache Trail, creusée en 1907 lors de la construction d'un barrage dans les Tontos mountains, facile et surtout très belle, à refaire à l'envers si l'occasion se présente car Monette n'a pas pu tout photographier, ça ne croise pas toujours partout! Le village fantôme de Goldfield a servi lui aussi de décors à de nombreux westerns, j’ai beaucoup aimé le Bordello … (sans commentaires !)
C'est ainsi que se terminent les premiers 6 mois de notre périple sur le sol nord américain et avant de nous lancer cap au sud, je voudrais remercier les Américains et les Canadiens pour leur superbe accueil, leur gentillesse lorsqu'on avait besoin de quoi que ce soit, en espérant que la suite sera aussi enrichissante!
Rendez-vous en Janvier 2016, et d'ici-là, Joyeux Noël!
Monette et Jacques

décos de Halloween

la citrouille se vend bien en ce moment!

gâteau pour Halloween

au bar ...

ribs le dimanche!

4ème crevaison

beau bivouac...

sur l'Apache trail

lac à 3200m

le col à 3500 est déjà sous la neige!