quadeur à 5 ans

mad Max ,

arrivée sur la plage

on remballe!

Salutas, Junior y Antonio!

pélicans au coucher du soleil

coyotes de Death Valley

héron du lac Isabella

oies migrant vers le sud

sorte de pluvier dans les vagues

Sur la route 66 de Los Angéles à Holbrook

Monette sur les dunes

Holbrook (Arizona) le 20 octobre 2015

Encore quelques tours de roues..... laissant les coyotes de Death Valley hurlant de joie devant tant d'eau (ils auraient sûrement préféré tant d'os)... nous filons via le désert de Mojave vers Los Angéles et ses stars.

En chemin, arrêt sur Pismo beach , rendez-vous des fanas de quads et de dunes... accueil très sympa par deux familles d'americanos-chicanos, tacos à l'appui. Nuit animée, mais le spectacle est assez intéressant : les plus jeunes motards vont sur leurs 5 ans et promettent déjà!

Beverley hills a bien changé, mais les paluches et godasses des stars restent bien en place devant le Chinese theater, on a rajouté des centaines d'étoiles sur les trottoirs d'Hollywood boulevard, mais le charme n'est pas le même.

Circulation démante, on roule au pas dans le smog mais sous les palmiers et le soleil californien....fuyons très vite vers la forêt de San Bernardino : un petit coin de Bavière, avec son Oktober fest, ses clap danses et ses choppes de bière, hélas de violents orages nous ont délogé de notre bivouac forestier et privé des flonflons de la fête, dommage!

Les orages font de gros dégâts et même le parc de Joshua Tree reçoit sa dose quotidienne, les plantes et les coyotes semblent heureux et les nuits sont pleines d'aboiements lugubres.

Sur les blocs, peu de grimpeurs avant la fin de la semaine, un super Fontainebleau de granite rugueux et adhérent, avec beaucoup de voies équipées de spits quant aux fissures , mieux vaut avoir toute la collection de friends, de coinceurs, la quincaillerie des grimpeurs US!

Ayant presqu'un mois avant de prendre l'avion à Phoenix, nous décidons de remonter la Mother Road, la 66 ! Nous croisons donc encore pas mal de motards et de camping-cars sur cet itinéraire qui réserve bien des surprises!

Le désert est superbe, plein de chollas, sortes de cactus au duvet d'épines redoutables... de Joshua trees aussi , de villes fantômes, de mines abandonnées, de nombreux souvenirs d'une époque florissante.... pas mal de westerns tournés dans le coin, sans parler du célèbre Bagdad Café (1988) dont il ne reste plus rien des décors extérieurs, mais la légende revit quelques miles plus loin!

Nous dormons sur le carreau d'une mine à mi pente d'un cône volanique (Pigsah volcano), puis près d'Oatman où nous avons plein de carottes et de biscuits pour les adorables burros qui mendient dans les rues de la ville.

La 66 déroule son bitume de Chicago à Los Angéles, nous n'irons pas au bout... retour sur Flagstaff et, surprise, la neige est aux portes de la ville, la pluie et la température nous incitent à rejoindre Holbrook et à nous réfugier dans un petit motel pas cher (44 dollars pour une chambre pour 4 avec écran plat, frigo, clim, micro-ondes etc...). Il faut dire que le dernier bivouac dans la forêt de Kaibab avait été arrosé et particulièrement difficile à quitter (une bonne glaise , bien collante, nous n'avons pas sorti les plaques, mais de justesse!)

C'est donc au chaud que nous vous envoyons quelques photos et cette page d'une nouvelle tranche du périple. A revi !

mine de Berlin

sur Hollywood Bld

lac Tahoe, Emerald Bay

Beverley Hills

plage de Santa Barbara