Bonjour de Chelly Canyon

Grand bonjour d'un campground dans le parc de Canyonland (Utah) le 29 août 2015

Comme prévu, nous sommes allés déguster les vins de Yvon Leroux dans la région d'Hotskich , pas très loin du Black Canyon de Gunnisson.

Son rosé est frais et agréable, mais je lui préfère et de loin son rouge, issu d'hybride américain, mais proche du Malbec par son goût. Yvon étant originaire de Savoie, la discussion dévia inévitablement sur la cuisine et plus spécialement les champignons.

Dérogeant à toutes les saintes habitudes des cueilleurs, il a bien voulu nous indiquer un coin à chanterelles dans la forêt voisine.... et c'était reparti pour trois jours de pistes et de bivouacs superbes avec plein de chanterelles et pas mal de cèpes aussi! On s'est régalé plusieurs soirs de suite!

Mais il faut bien avancer.... nanti de quelques repas d'avance, nous avons visité le Black Canyon de Gunnisson , cette faille basaltique est vraiment impressionnante!

Deux très longues pistes dans les forêts de Manti La-Sal et le plateau du Uncomprahgue (165 km en tout) nous amènent à cette merveille qu'est le Parc national des Canyons au- dessus de Grand Junction (Utah). Pourtant chaque jour, on se dit que c'est encore plus beau...

Bivouac au départ de la célèbre piste de VTT, la Kokopelli (petit personnage indien, bossu et joueur de flûte, symbolisant la fertilité, le retour du printemps et une bonne grossesse prochaine, toutes semences confondues dans sa bosse ou son sac!) Nous attaquons cette piste par une variante 4x4 , au début assez facile puis qui va se corser par endroits! (voir photos). Nous allions en terminer avec la première journée quand se présenta un gué (à sec) mais tellement creux et étroit que nous avons renoncé à le franchir (il aurait été difficile de décoincer la cellule vu que le treuil à rendu l'âme à Apprieu!) . Du coup bivouac le long du Colorado avec pas mal de moustiques! Finalement nous ne reprendrons pas la suite de la Kokopelli, préférant tirer droit sur Moab où il y a tant à voir!

Moab, c'est la Mecque du 4x4! Des Jeeps en pagaille, des Hummer dans tous les coins sans parler d'hybrides inconnus plus proches des véhicules de Mad Max que d'un Toyota (bien que ne voulant vexer personne, je dois avouer ne pas avoir vu un Land-Rover en ville!)

Moab est entourée de falaises ocres que percent la Green River et le Colorado, deux grands parcs nationaux l'encadrent : PN de Arches et PN de Canyonland (immense). Dans le premier cité, de nombreuses arches de grès s'élancent vers le ciel, dans l'autre ce sont des défilés, des buttes , des falaises à ne plus savoir que photographier.

Et le 4x4 la-dedans? Impossible de suivre toutes les pistes . En trois jours , nous suivrons La Potash road et sa suite Schaffer trail dont les lacets vertigineux débouchent sur Island in the Sky (une partie du PN Canyonland), un gros orage le lendemain freinera nos ardeurs, nous irons découvrir pas mal de pictogrammes et de peintures indiennes sur des pistes accessibles. Le troisième jour, on enchaîne Castle Road, Old La- Sal Pass et Sand Flats qui nous ramène à Moab en longeant le terrain de jeux de Fins and xxxx , Porcupine Rim et autres Hell's revenge! Pas question de nous y hasarder!

Mais l'envie est trop forte, alors, nous louons un Hummer avec chauffeur dans une des agences "d'aventures" pour plus de deux heures de grimpettes vertigineuses, de devers impressionnants et de descentes tout aussi verticales (les photos ne rendent pas bien la difficultés des parcours).

L'après-midi, raft sur le Colorado, parcours tranquille avec juste quelques rapides qui, fin août manquaient un peu de bouillon! C'est loin de brasser comme sur le Zambèze (dixit Monette)..... les plus beaux rapides sont après le lac Powell.... qui sait?

Pour finir le mois, rien ne vaut une petite crevaison! Vraiment, on les attire ces foutus clous!

Je complète depuis Flagstaff (Arizona) Après deux bivouacs dans les San Juan mountains à plus de 2300 pour retrouver un peu de fraîcheur la nuit et quelques grillades (maïs, bison, patates géantes de l'Idaho) nous avons visité deux superbes parcs : Mesa Verde et ses pueblos blottis au creux de surplombs impressionnants (il faut parfois escalader des échelles de plus de 10 mètres pour les atteindres). Les indiens les ont abandonnés dans les années 1300 après JC pour aller coloniser d'autres canyons plus au sud, comme celui de Chelly dont la vallée principale est encore habitée et cultivée. Par contre plus question de descendre en voiture, les Navajos organisent des tours en Jeep pour 300 dollars ! De plus un orage violent éclate toutes les fins d'après-midi, la terre a vraiment soif par ici, mais du coup, les pistes de glaise vont être plus difficiles... tant pis, un peu d'asphalte, celà repose!

Aujourd'hui: Painted désert et la Forêt pétrifiée, deux sites aux couleurs superbes , chaque tronc semble plus beau que le précédent.....

Demain, un petit tour dans Flagstaff centre, quelques kms sur la route 66, et direction le Grand Canyon du Colorado.....